AVENTURES

8 ~ Celles qui lorgnaient un bureau

Le jour où mon chat a fait pipi sur Céline, pour qu’elle percute très vite que c’était SON canapé, on a décidé qu’il devenait urgent de trouver un bureau.

Moi : qu’est-ce qu’on a comme possibilité de location d’espace ?
Céline : la Verrière serait idéale pour nous. Je me suis renseignée : pour l’instant c’est complet. L’archipel, très sympa, mais un peu trop détendu pour recevoir des clients.
Moi : l’open space du Village, ils vont nous tuer au bout de 2 jours à force de nous entendre piailler.
Céline : tentons le Bic. Ils ont un programme d’accompagnement. Et des bureaux à 15€/m2. Il faut postuler, monter un dossier et passer un oral.
Moi : 15€ par mois ? c’est génial. À ce prix-là je te remplis tous les dossiers du monde.

Ellipse

Moi (furieuse) : comment ça on n’est pas prises au Bic ?
Céline : on trouvera autre chose. Pense « sérendipité ».
Moi : mais on ne retrouvera JAMAIS un bureau à 15€ par mois !
Céline : effectivement, puisque de tout façon c’était 15€ le mètre carré, Clotilde. Dans quel monde crois-tu qu’il existe des bureaux à 15€/mois ?
Moi (radoucie) : ah bon ? … ce refus tombe à pic alors : Champagne !

Ce qu’on retient : l’échec, la gifle quand on ne convainc pas alors qu’on y croit tant, le destin qui nous a finalement amené là où nous voulions aller dès le départ - un lieu charmant en plein centre ville : la Verrière nous a finalement accueilli en  janvier 2020. On retient aussi une première épreuve qui nous a renforcées et structurées. S’obliger à rentrer dans des cases plutôt strictes, c’est aussi formaliser son projet de manière rigoureuse. On a découvert la nécessité de relativiser : si c’est un refus, alors, ce n’était pas notre chemin. Bref, en cherchant un bureau, on a construit des fondations.