AVENTURES

9 ~ Celles qui créaient des cartes de visite

Moi : je mets quoi comme intitulé de poste ?

Céline : on n’a qu’à mettre co-fondatrice, et ensuite le truc qu’on fait le plus dans Mazette !.

Moi : à nous deux on fait tout. Ça va être compliqué !

Céline : il faut que ça claque, et en même temps que ça permette aux gens de savoir s’ils doivent s’adresser à toi ou à moi.

Moi : ok, moi je serai co-fondatrice - direction artistique. Ça claque assez ?

Céline : grave. Et moi co-fondatrice - développement stratégique !

Ellipse

Matthieu, mon frère, en observant ma rutilante carte : “co-fondatrice” ça fait pas un peu débutante ?
Régis, mon oncle : disons que c’est mignon. Et sinon, vous avez passé tout le capital social de Mazette ! dans le vernis sélectif doré ?

Ce qu’on retient : Une carte de visite doit avant tout permettre aux gens de comprendre et de situer. Nos fonctions telles que nous les avons rédigées caressent nos égos, se connectent un peu à nos métiers mais n’expriment pas précisément ce que nous faisons. Et de réaliser, à cet instant, que nous avons, comme beaucoup de chef·fe·s d’entreprise, moult casquettes. On assume le vernis sélectif mais aurions dû pour le reste, choisir plus de sobriété ou de précision.